Proudhon

Pierre-Joseph Proudhon

Pierre-Joseph Proudhon, né le 15 janvier 1809 à Besançon et mort le 19 janvier 1865 à Paris.

  • La Pornocratie ou les femmes dans les temps modernes

    ad fontes éditions, Pierre-Joseph Proudhon, La Pornocratie ou la femme dans les temps modernes

    « J’ai blâmé, avec toute l’énergie dont j’étais capable, la séduction, l’adultère, l’inceste, le stupre, le viol, la prostitution, tous les crimes et délits contre le mariage et la famille, j’eusse dû dire contre la femme. Je les ai dénoncés comme les signes et les instruments du despotisme : en quoi j’ose me flatter que ma parole ne devait point vous être suspecte. Si j’ai excusé, dans une certaine mesure, et après les autorités les plus graves, le concubinat, ç’a été encore dans l’intérêt des femmes. Je ne fais pas de doute qu’il n’eût été possible à un autre de dire mieux que moi ; mais enfin j’ai parlé selon mes faibles moyens, et si je regarde autour de moi, si je remonte dans le passé, je ne vois pas un auteur, non pas un, qui ait pris autant à cœur la cause de votre sexe. »


    194 pages / 11,60€ commander
  • Les confessions d’un révolutionnaire

    ad fontes éditions, Pierre-Joseph Proudhon, Les confessions d’un révolutionnaire

    « Je n’ai rien à dire de ma vie privée : elle ne regarde pas les autres. J’ai toujours eu peu de goût pour les autobiographies, et ne m’intéresse aux affaires de qui que ce soit. L’histoire même et le roman n’ont d’attrait pour moi qu’autant que j’y retrouve, comme dans notre immortelle révolution, les aventures de l’idée. »


    430 pages / 13,70€ commander